Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 15:21



.

.


" Cet inconscient qui gît dans la structure du cerveau et qui ne fait connaître sa présence vivante que lorsqu'il crée des fantasmes, c'est l'inconscient transpersonnel.
 

Il est vivant dans l'homme qui crée, il se manifeste dans la vision de l'artiste, dans l'inspiration du penseur, dans l'expérience intérieure de l'être religieux.

En tant que structure du cerveau universellement partagée, l'inconscient transpersonnel est un esprit universellement partagé, "omniprésent" et "omniscient".

L'homme le connaît tel qu'il a toujours été, et jamais tel qu'il est dans l'instant présent; il le connaît en tant que mythe. Aussi, le rapport de l'homme à l'inconscient transpersonnel ou collectif est-il un élargissement au-delà de lui-même, une mort pour son être personnel et une renaissance à une nouvelle dimension, comme l'ont expressément représenté certains Mystères dans l'Antiquité.
 

Et certes sans sacrifier celui qu'il est actuellement, l'homme ne peut atteindre celui qu'il était - et sera toujours.


C'est l'artiste qui a le plus à dire sur ce sacrifice de l'homme personnel, à moins que nous sachions nous contenter du message des Evangiles."


.



Renaissance et individuation :

ces notions semblent bien éloignées de Freud.

Pour Jung cependant, elles sont constitutives de l'inconscient humain. Ci-dessus, une image issue d'une série de dessins d'une patiente de Jung, faits au cours de son analyse et accompagnant un processus de renouveau intérieur.

------------------------------------------------------

"Tout individu a besoin de vivre une révolution, une division intérieure, de renverser l'ordre existant, et de connaître un renouveau, sans forcer les choses sur ses voisins, sous le manteau hypocrite de l'amour du prochain ou du sens de la responsabilité social...


---------------------------------------------------------


"Imaginez un homme qui soit assez courageux pour retirer, sans exception, toutes ses projections et vous aurez un individu qui aura pris conscience d'une ombre étonnamment épaisse.

Un tel homme s'est chargé de nouveaux problèmes et de nouveaux conflits.
Pour lui-même il est devenu une grande tâche, car désormais il ne saurait plus dire que "eux" font ceci ou cela, que "les autres" sont dans l'erreur et qu'il faut "les" combattre.
Il vit dans la "maison de la réflexion sur soi-même", du recueillement intérieur.

Un tel homme sait que tout ce qui va de travers dans le monde agit aussi en lui-même; si seulement il apprend à traiter avec sa propre ombre, il aura accompli quelque chose de réel pour le monde.
 

Il aura alors réussi à résoudre au moins une partie, ne fût-elle qu'infinitésimale, des gigantesques problèmes irrésolus de notre époque."

"Aujourd'hui, personne ne fait attention à ce qui gît derrière les mots, aux idées de base qui sont là.
Et pourtant l'idée est la seule chose qui soit vraiment là.

Ce que j'ai fait dans mon oeuvre, c'est simplement donner de nouveaux mots à ces idées, à ces réalités.
Considérez par exemple le mot "inconscient". Je viens d'achever la lecture d'un livre écrit par un bouddhiste zen chinois. Et il m'a paru que nous parlions de la même chose, et que la seule différence entre nous venait de ce que nous donnions des noms différents à la même réalité.

Ainsi l'emploi du mot "inconscient" importe peu, ce qui compte, c'est l'idée qui se trouve derrière le mot."


  Carl Gustav Jung

Partager cet article

Repost 0
Published by Watch_in_Mandaland - dans Philo de la perception.
commenter cet article

commentaires

yaya 24/03/2009 11:48

Tu dis que Jung n'est pas un phylosophe mais tu parles ensuite de sa philosophie ???

Et en cela parceque Jung est à la fois psy et philosophe

Tu devrais lire Karl JASPERS "De la psychiatrie à la philosophie"

watch_in_mandaland 24/03/2009 11:00

Jung n'est pas un philosophe, mais psycahnaliste, un scientifique qui passa sa vie dans l'obsrvation et l'étude de la psyché, sa philosophie ses conclusions sont le "plus" de ses recherches.

On parle d'analyse Jungiene pour dénomer les psychothérapeutes qui utilisent ses méthodes.

En tant que chercheur, ses conclusions sont ce qu'elles sont, l'inconscient reste une zone inconnue et détentrice de forces mystérieuses et régénératrices.

Watch_in_Mandaland 24/03/2009 11:33


http://www.google.com/search?hl=fr&rls=com.microsoft%3Aen-US&q=analyse+Jungiene&btnG=Rechercher&lr=lang_fr


yaya 24/03/2009 09:31

Je pense que :
Sa conclusion globale ne passe pas par la fusion de l'inconscient avec la conscience, union des deux pôles.
Mais en est l'introduction qui détermine ensuite son travail d'analyse, car nous sommes cet axe qui relie comme chacun sait le conscient et l'inconscient.

Et le travail de Jung comme la plupart des phylosophes tel que Pascal est de comprendre comment nous évoluons dans un paradoxe qui est comme le jour est à la nuit.

Analyser le travail d'un philosophe et en tirer des conclusions doivent s'accompagner de "je pense que ou mon opinion est que" car il est important de spécifier que notre sens de la compréhension et d'analyse n'est pas toujours dans la justesse ou de celle qui nous est personnelle.

Et ici ce développement qui amène la notion de spiritualité est à miux défénir.

Qu'est-ce la spiritualité ?
Pourquoi ne sommes-nous jamais satisfaits et cherchons toujours à en svoir plus ?

Pourquoi n'acceptions pas tout simplement ce que nous sommes et devons-nous continuellement chercher ce que nous avons déjà trouver.

Producteur de poudre de perlinpinpin

En fait, j'ai l'impression que nous tournons autour du pot comme dans un manège, comme le fait la lune autour de la terre, les planètes autour du soleil, un mec autour d'une jolie fille..
Et la créativité pour nous faire rêver d'un ailleurs ou la spiritualité pointerait son nez !

YAYA 23/03/2009 21:12

Pourquoi qui se suivent ?

Watch_in_Mandaland 24/03/2009 07:53


Jung débuta comme Freud l'étude des pathologies et du fonctionnement de l'inconscient pour découvrire que notre conscience n'était qu'une étape dans un processus d'intégration plus vaste.

Sa conclusion global passe par la fusion de l'inconscient avec la conscience, union des deux pôles.

Il remarque également, aprés lectures et recherches diverses que les enseignements spirituels engage sur la même voie, des processus d'action sur l'inconscient qui reste malgré tout nos
éfforts et nos connaissances une zone mystèrieuse et insésisable.

Donc, une fois les fonctionnements conscients globalement compris, les mêmes problèmes se posent : d'où viens l'inspiration ? Pourquoi une couleur plutot qu'une autre ? pourquoi malgré
nos connaissances scientifique et intelectuel nous échappe tant de choses,  etc ...

L'inconscient n'est pas que le socle du "rêve", il est le dénominateur commun de toute nos tendances, de nos perturbations comme de nos capacité de les gérées,
spirituelement, artistiquement ou d'autres manière, bien que cette dernière reste un pivot dans cette horlogerie.  
  


watch_in_mandaland 19/03/2009 17:40

De Jung, le trait d'union entre les sciences de la psychologie et les enseignements spiritualistes qui se suivent logiquement.

Présentation

  • : Le blog de Watch_in_Mandaland
  • : L'art, porte de la métaphysique.
  • Contact

Liens